Le caséum dans les amygdales : causes, symptômes et traitement

Les amygdales jouent un rôle essentiel dans le système immunitaire de l’organisme, car elles permettent d’éviter les maladies. Il s’agit de deux petits morceaux de tissu que l’on trouve derrière la bouche, de chaque côté. En effet, ce système glandulaire agit comme une éponge, empêchant les bactéries et les virus de pénétrer au cœur de l’organisme.

La muqueuse qui tapisse les amygdales est la même que celle qui tapisse la gorge, le nez et la bouche. Les cryptes amygdaliennes recueillent le mucus, les cellules épithéliales, les particules alimentaires, les bactéries et les virus. En outre, elles sécrètent des anticorps et des globules blancs afin de lutter contre les germes. Nous allons examiner les causes, les symptômes et les traitements possibles du caséum amygdalien.

Le caséum amygdalien

Les amygdales sont remplies de cryptes qui sont humides et ont une faible teneur en oxygène. L’environnement humide des amygdales favorise le développement du caséum en favorisant la croissance du caséum et des bactéries. Le caséum se forme lorsque des débris, du mucus et des germes s’accumulent dans les cryptes amygdaliennes. Il est facile de retirer le caséum pour l’ingérer. Le caséum peut être expulsé en parlant, mais aussi en toussant et en éternuant. En cas d’accumulation dans les amygdales, il provoque une inflammation.

L’amygdalite caséeuse chronique

On appelle amygdalite fétide ou amygdalite caséeuse chronique le phénomène inflammatoire résultant d’une infection mécanique. L’infection est généralement causée par une excrétion épithéliale, une diminution du flux salivaire, ou les deux. Dans ce cas, il s’agit souvent de la réaction de l’organisme à une infection virale ou bactérienne.

L’inflammation entraîne l’élargissement des amygdales pharyngées, aggravant la profondeur des masses et des cryptes. Les amygdales se forment lorsque les débris, le mucus et le caséum ne sont pas correctement éliminés (se calcifient ou se minéralisent).

Les amygdalites peuvent être plus ou moins grosses. Bien qu’ils ne soient pas dangereux pour la santé, le caséum est parfois à l’origine d’une mauvaise haleine, de difficultés à avaler et à respirer ou d’un goût désagréable dans la gorge.

La transmission de l’amygdalite

L’amygdalite n’est pas transmissible car il s’agit d’une réaction de l’organisme aux microbes. En revanche, le virus et la bactérie qui provoque la réaction peut être contagieux.

L’amygdalite causée par un virus

La grande majorité des cas chez les enfants et les adultes sont de nature virale. L’amygdalite peut être causée par diverses maladies, notamment les coronavirus, les virus de la grippe, les adénovirus et les cytomégalovirus et. Ces virus sont extrêmement résistants et peuvent persister sur des surfaces métalliques ou plastiques pendant des heures.

L’amygdalite causée par une bactérie

L’amygdalite est causée par une variété de bactéries chez les enfants et chez certains adultes. Le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (GABHS) est l’un des principaux groupes bactériens responsables de l’amygdalite. Cette bactérie est à l’origine de l’angine streptococcique, qui touche environ 10 % des maux de gorge des adultes et plus de 20 % des maux de gorge des enfants.

La bacterie se transmet le plus souvent par contact direct avec les muqueuses ou la salive d’une personne atteinte. Le virus se transmet le plus souvent par contact avec les muqueuses ou la salive d’une personne atteinte. Cela explique notamment sa rapidité de propagation dans les endroits où les gens, en particulier les jeunes, sont en contact permanent pendant de longues périodes.

Le caséum de l’amygdale, l’amygdalite et leurs options de traitement

Le caséum de l’amygdale, souvent appelé amygdalite, se résout généralement de lui-même. Aucun médicament disponible n’existe pour traiter le caséum ou les calculs dans la gorge, mais le médecin peut administrer des analgésiques ou des antibiotiques pour soulager les symptômes. Divers traitements médicaux sont offerts pour l’amygdalite caséeuse chronique, notamment des médicaments antiviraux, anti-inflammatoires et antibactériens, ainsi que des techniques chirurgicales.

Le gargarisme avec des solutions antiseptiques ou salines peut être utilisé pour ramollir et décomposer les germes et la muqueuse. Il doit être applique avant leur propagation ou leur solidification afin de soulager l’inflammation. Un fil dentaire peut également être utilisé comme approche sans contact pour éliminer le caséum et libérer les calculs amygdaliens.

Lorsque le patient ne réagit pas à la chirurgie standard, l’amygdalectomie peut être remplacée par une cryptolyse des amygdales au laser. Dans cette technique, les amygdalites sont retirées à l’aide d’un laser des anfractuosités et des cryptes.

Les amygdales incrustées ou trop grosses, ou si vous avez d’autres problèmes de gorge persistants, peuvent être enlevées par un médecin. L’amygdalectomie est l’une des opérations chirurgicales pédiatriques les plus fréquentes, mais sa fréquence a diminué récemment. L’opération dure généralement 30 minutes et nécessite environ une semaine de récupération.

Les symptômes et les indicateurs de l’amygdalite caséeuse

Les symptômes et indications les plus fréquemment observés sont les suivants :

  • Gorge irritée ou douloureuse
  • Mauvaise odeur
  • Amygdales gonflées ou rouges
  • Sensation de présence d’un corps inconnu dans la gorge
  • Augmentation du nombre de ganglions lymphatiques dans le cou
  • Présence de grumeaux ressemblant à du fromage dans la bouche ou la gorge
  • Douleur thoracique lors de la déglutition