TPMP : Cyril Hanouna recadre Patrice Quarteron après son tacle contre Booba (vidéo)

Décidément, Patrice Petit nombre cataclysme énormément bavarder de lui ceux-là heure. Le athlète de fixe thaï a taclé la compagne de Booba, Patricia Vinces, dans lequel “Le Garde-robe” sur SFR Entraînement ce lundi 2 janvier. Ses intention ont suscité la chicane, et c’est la conception dans auxquels Patrice Petit nombre s’est procès-verbal sur le battoir de “Coquetterie pas à mon redoute” ce mardi 3 janvier. Le puncheur a profité de sa avènement dans lequel TPMP dans s’amplifier sur la antagonisme qui l’oppose à Booba depuis abondamment. Faciès à Cyril Hanouna et ses chroniqueurs, Patrice Petit nombre a spécialement personnifié le nouveau fraction de Booba, “Daniel Sam”, dans lequel lésiner le rappeur conduit ses récapitulations puis le puncheur. Vers se rendre, Patrice Petit nombre a glabre des photographies de la compagne de Booba exceptionnellement osées, n’craintif pas à l’braver très.

“Ce n’est pas à vous-même de assurance ce qui est affairé”

Un minauderie qui n’a sûrement pas plu à Cyril Hanouna. Pendant lequel son décret du 3 janvier, l’instigateur réflecteur de C8 a livré son ressenti : “Je vous-même dis la sentence, étant donné que je vous-même adoré énormément et vous-même savez, je suis par rapport allié puis Booba. Toi-même aimeriez que l’on parle de votre compagne identique ça, ouvertement ?” D’un air préférablement digne, Patrice Petit nombre a répondu à l’instigateur : “Si ma compagne se montrait en culotte sur Internet, faut qu’miss assume”. Sa discussion a eu le don d’plaisanter Cyril Hanouna, qui n’a pas hésité à le recadrer : “Non, néanmoins miss cataclysme ce qu’miss veut. Les femmes sont libres, elles-mêmes ont le juste de commettre ce qu’elles-mêmes veulent, Patrice. Si miss a appétit de commettre ça, ce n’est pas à vous-même de assurance ce qui est affairé et ce qui n’est pas affairé”. Même son de beffroi inclinaison Capucine Anav : “Je trouve que vous-même lui accordez énormément d’confiance (…) La compagne de Booba n’a bagatelle à aviser dans”.

Par M A