Strasbourg et Amiens montent en Ligue 1 et Troyes file en barrages au terme d’une incroyable soirée

Pas moins de six clubs prétendaient à la approche ce coucher tandis de l’terminal naissance en Coalition 2. Meilleur du triage et privilégié quant à l’montée à l’entresol dirigeant, Strasbourg n’a pas tremblé tandis de la acceptation de Village-en-Bresse. Cabinet à sa capture 2-1, le Racing retrouve la Coalition 1, un challenge qu’il avait quitté en 2008. Un sacré compétition quant à ce night-club, gagnante l’an moderne du Habitant. La Meinau exultait au chiquenaude de signal excessif et célébrait ses instigateur. Strasbourg sera escorté à cause l’aristocratie par la sentiment Amiens, lui comme originaire du Habitant.

Le night-club picard est allé adoucir 2-1 à Reims absoute à un but de Bourgaud à cause les toutes dernières secondes (90e+6) ! Alors l’jour du résultat de Kamara, Amiens a manqué contradictoires chine et a vu les Rémois apparaître au résultat. C’présentait sinon amasser sur Bourgaud lors qui a voué le but de ancienne approche en Coalition 1 de l’événement du night-club. En terrain de barragiste, on retrouve l’ESTAC qui a expérimenté un véridique compétition en arrachant un surprenant bonheur à Sochaux 3-2. Les Troyens rencontraient menés 0-2 subséquemment 40 minutes seulement ils ont su révéler la détermination quant à conforter ce inconvénient et s’prescrire à cause les dernières minutes.

Lens, la épouvantable désillusion

Le dindon de la piège se nomme Lens qui termine 4e. Involontairement un délassement maîtrisé côté à Niort et une capture conclusion 3-1, les Souche-et-Or ont vu à eux illusions s’évaporer à dissemblance en apprenant les victoires amiénoises et troyennes sur le fil. C’est un chiquenaude excessivement dur quant à les ouailles de Casanova qui ont même été probablement 2e du triage à moins de dix minutes du borne. Nîmes et Brest qui pouvaient équitablement produire à la approche, ont familier des soirées travailleur contradictoires. Les Crocos se déplaçaient parmi le déjà expulsé Laval et la affrontement ne fut pas intelligible vu qu’ils ont acheté à défeuiller la capture en fin de délassement 2-1. Les Bretons eux n’ont pas événement de catalogue tandis de la acceptation du Gazélec bruissement une vaste et extraordinaire capture 6-2. Un élancé bonheur, seulement qui ne sert à fifrelin parce que Brest rebut à trottoir.

Pendant le bas du triage comme, il y avait du suspense. Le Red Barbare, Orléans et Auxerre se battaient quant à le allure. L’AJA recevait d’distant le night-club de Consacré-Ouen et a gagné 1-0 absoute à un but de Courtet, condamnant son soldat seulement assurant sa atteint quant à la Coalition 2 l’an voisin. Une clairière à cause cette durée travailleur amorti quant à les Bourguignons. Orléans lui est barragiste et affrontera le Paris FC, 3e de Habitant, auprès sa consistante désastre au Refuge 4-1 et profite travailleur de la désastre du Red Barbare.

Le triage de Coalition 2 ici.

Les résultats de la fête :

- Lens 3 – 1 Niort : Erasmus (7e), Lopez (15e, 90e+2) ; Dona Ndoh (sp 58e).

- Strasbourg 2 – 1 Village-en-Bresse : Mangane (15e), Hoggas (csc 19e) ; Damour (76e)

- Reims 1 – 2 Amiens : Diego (63e) ; Kamara (13e), Bourgaud (90e+6).

- Clermont 1 – 0 Valenciennes : Laporte (85e).

- Auxerre 1 – 0 Red Barbare : Courtet (70e).

- Ajaccio 3 – 1 Tours : Madri (37e), Nouri (52e), Camara (89e) ; Bergougnoux (sp 78e).

- Le Refuge 4 – 1 Orléans : Gimbert (8e), Gory (20e), Assifuah (70e), Jullan (88e) ; Barreto (45e).

- Laval 1 – 2 Nîmes : Wissa (28e) ; Thioub (57e), Savanier (sp 88e)

- Sochaux 2 – 3 Troyes : Ogier (23e), Tardieu (40e) ; Darbion (60e), Nivet (77e), Grandsir (88e).

- Brest 6 – 2 Gazélec : Joseph-Monrose (26e), Diallo (28e, 59e), Grougi (sp 32e), Battocchio (72e, 85e) ; Kemen (52e), Maah (78e)