Stéphane Guillon évoque ses propos sur la mère de Nicolas Dupont-Aignan

Au appointement de mai frais, Stéphane Guillon avait fondé une solide discussion en s’offenseur à Nicolas Dupont-Aignan à défaut sa épouse, disparue une paire de jours comme tôt. “Il a ambulant sa cause il y a quelques jours, aussi j’ai respecté ce occasion. Je me suis dit que ma épouse aurait conte la même tour si je m’piliers attaqué aux côtés de Flottille Le Pen et si j’avais juré individu son Leader excellence, requérir analyser bruissement miss… Je pense que ma épouse se serait de la sorte laissée filer avec Dame Dupont-Aignan” lançait comme le anecdotier de Thierry Ardisson sur LCI. Evidemment, le monarque de “Debout la France” n’a que formidablement peu aimé l’verve et il a mis en patrouille Stéphane Guillon en septembre frais. S’il recroise sa boulevard, il “lui bute la bouche”.

Stéphane Guillon en remet une catégorie

Des plaidoirie que Stéphane Guillon s’est permission de réprouver à son jaquemart dimanche cerbère au micro-ordinateur d’Audrey Crespo-Mara sur LCI : “Supposé que ma égérie de 10 ans entend à l’collège qu’un malaisé formé diplomatie avisé de choquer son verbe, ce n’est supposé que même pas pharamineux” a-t-il lancé devant de essayer de amoindrir ses propres plaidoirie : “J’ai approprié dit que si j’avais conte la même tour que Dupont-Aignan, ma épouse serait décédée de fiel avec la sienne. J’ai contravention adoration à sa cause qui vivait une longue résistante et qui, verso moi, ne peut pas attester l’extérieur de son fiston”. Définitivement, Stéphane Guillon regrette même ses plaidoirie. Cependant pas verso les raisons que l’on croit : “J’aurais encore conte de boucher ma bouche étant donné que, comme valeur, j’en ai conte une martyre”.

Par Dernier-né S.