L’avion électrique régional construit à Pau

L'avion électrique régional construit à Pau

Airbus

L'avion électrique régional construit à Pau

L'avion électrique régional construit à Pau


Le nouveau modèle d'E-Fan 2 sera assemblé à Pau, dans une nouvelle usine dont la construction démarrera en 2016. Airbus Group investira 20 millions d'euros dans ce chantier, d'un coût total de 50 millions d'euros.

«Nous ajusterons en fonction des besoins du marché, qui sont énormes», précise Jean Botti, directeur général délégué à la technologie et à l'innovation d'Airbus Group.Le choix d'implanter l'usine à Pau, arbitré à la fin du mois d'avril dernier, avait suscité une certaine incompréhension parmi certains élus de Midi-Pyrénées. En effet, le site de Tarbes était candidat lui aussi, et non sans arguments. Daher-socata construit des avions à Tarbes et son pôle aéronautique Daher a été sélectionné par Tom Enders pour la conception, le développement et la certification du biplace-école.

A Tarbes, il existe aussi le laboratoires Primes qui est spécialisé dans la mécatronique de puissance, en résumé les moteurs électriques. Unpôle de recherche particulièrement pointu qui avait d'ailleurs incité Alstom Transports à investir dans une usine neuve à Tarbes. Enfin, outre l'Europe et l'Etat, la région Midi-Pyrénées mais aussi le conseil général de Tarbes avaient investi indirectement dans ce projet. «Nous avions le foncier, les ingénieurs, le laboratoire Primes, des entreprises aéronautiques comme Daher-Socata qui était favorable à ce que la future usine du projet E-Fan 2 soit construite sur le site aéroportuaire de Tarbes» explique Michel pélieu, le président du conseil général des Hautes-Pyrénées, qui «regrette» que l'équité territoriale n'ait pas été prise en compte lors de la décision d'implanter la future usine. Michel Pélieu annonce une nouvelle réunion le 22 juillet avec les acteurs régionaux de l'aéronautique pour envisager la suite à donner à ce dossier.

La Dépêche du Midi