Jawbone UP2, UP3 ou UP4 : lequel choisir ?

Le premier semestre 2015 a vu les derniers bracelets connectés de chez Jawbone se succéder. Le UP2, UP3 et UP4 se sont enchaînés à une vitesse lumière, ce qui n’a pas facilité l’adoption des différents bracelets par le grand public. Ci-dessous, un comparatif clair et précis de toutes les caractéristiques techniques des trois nouveaux modèles.

Un ordre de sortie un peu fantaisiste

L’ordre de commercialisation des différents bracelets connectés Jawbone semble ne pas suivre de logique irréprochable d’un point de vue « business ». Si le UP3 a été présenté à la presse à la fin de l’année 2014, il est finalement arrivé sur le marché français après le UP2, qui lui a été présenté en avril 2015. Le Jawbone UP3 a pris beaucoup de retard en raison de soucis de production, il devait être initialement disponible dès la fin 2014. Quant à la version UP4 qui a été présentée en même temps que le UP2 (et dont les caractéristiques sont proches du UP3), il devrait être disponible dès cet été aux Etats-Unis.

Le timing fait que les bracelets UP2 et UP3 se chevauchent quelque peu et rendent l’offre peu lisible : nous allons donc tenter ici de décrypter quelles sont les différences entre le Jawbone UP2, UP3 et UP4, et à quels usages ils sont adaptés.

Comparatif UP2 et UP3 : cousins proches ?

Jawbone UP2

Jawbone UP2

Vous allez rapidement le comprendre dans ce comparatif, les deux bracelets connectés UP2 et UP3 ne sont pas très éloignés en termes de caractéristiques. Là où le UP2 est un vrai changement relativement au UP24 tant sur le design que sur les fonctionnalités, le Jawbone UP3 est finalement assez similaire. En l’occurrence, exit le bracelet rigide et place à un bracelet ajustable bien plus fin (-45%) pour les deux nouveaux capteur d’activité physique. Le design « molletonné » imaginé par le designer Yves Béhar pour le Jawbone UP3 est légèrement plus travaillé que celui du UP2, mais il est aussi bien plus cher. Il faudra également noter que selon les coloris de la version numéro 3, la finition n’est pas tout à fait la même.

Mais très clairement, on voit que les deux bracelets font partie de la même génération, aussi bien sur le design… que sur les fonctionnalités. Si l’on ne peut pas le voir à l’œil nu, les deux nouveaux capteurs intègrent une technologie propriétaire pour mesurer le nombre de pas, les calories brûlées et les distances parcourues. Ce n’était pas le cas pour les bracelets précédents comme le UP24 qui utilisaient la technologie externe Motion X pour mesurer ces données. Les deux capteurs sont associés à la même application mobile, et le système d’apprentissage SmartCoach qui se veut vraiment révolutionnaire en termes de conseils. Au niveau de l’autonomie, ils sont crédités de 7 jours de batterie,

Pour justifier le prix du Jawbone UP3 versus le UP2, il y a en plus un capteur cardiaque. Pour l’heure, l’usage qui en est fait est assez limité puisque la fréquence cardiaque n’est mesurée qu’une fois par jour, au réveil (« resting heart rate »). Si Jawbone affirme que cette mesure peut être instructive à terme, on peut rester un peu dubitatif à l’égard de cette mesure unique. Une mise à jour firmware devrait par la suite permettre de mesurer le pouls plus régulièrement.

Mais l’arrivée du capteur cardiaque permet une autre avancée : l’analyse du sommeil est affinée. En effet, le UP2 se contente de détecter les phases de sommeil léger et de sommeil profond en utilisant l’accéléromètre, ce qui ne nous a pas particulièrement dérangé pendant notre test. Le UP3 affine cette analyse en utilisant le capteur cardiaque, ce qui lui permet de détecter les phases de sommeil léger, de sommeil profond, mais également les phases de sommeil paradoxal.

Différence UP3 vs. UP4 : le paiement sans contact !

Quel bracelet Jawbone choisir ?

Si les différences sont déjà assez subtiles entre le UP2 et le UP3, elles sont carrément invisibles entre le UP3 et le UP4. En effet, ce dernier reprend exactement le design (assez clivant) de son prédécesseur de quelques mois. La différence entre les deux bracelets se situe à l’intérieur : si la plupart des fonctions sont reprises à l’identique (tracking d’activité, de sommeil, notifications…), le UP4 intègre une puce NFC permettant le paiement sans contact.

Problème ? Celui-ci est le fruit d’un partenariat entre Jawbone et American Express, et ne sera disponible que pour les utilisateurs de carte Amex, qui sont au demeurant assez peu nombreux en France (si le bracelet arrive un jour en France…). Une majorité de commerces n’acceptent d’ailleurs pas les cartes American Express, les frais qu’ils ont à payer étant plus élevés étant plus élevés que chez les concurrents Visa ou MasterCard. En l’état actuel des choses, on voit donc mal quelle sera la plus-value du UP4 par rapport au UP3 pour les utilisateurs français.

Tableau comparatif du Jawbone UP2, UP3 et UP4

Différences UP2, UP3 et UP4