Gruissan. Des bouteilles de vin connectées

Des bouteilles de vin connectées

Sciences / High tech

Les propriétaires et représentants de la cave, le maire et le directeur de l'office de tourisme de Gruissan, ont présenté les bouteilles connectées./Photo DDM, J.-M.G.

Les propriétaires et représentants de la cave, le maire et le directeur de l'office de tourisme de Gruissan, ont présenté les bouteilles connectées./Photo DDM, J.-M.G.


L'application smartphone de la collection «Vin patrimoine» de Gruissan est portée par le groupement européen «Odyssea». Elle montre un exemple concret du développement économique du territoire.

Ils s'appellent Frédérique Olivié (Château le Bouis), Jérôme Truillet (L'Île Saint Martin), Jean-Michel Arribaud (Cave coopérative de Gruissan) et Pierre Richard (Domaine Bel Evêque). Ils sont vignerons à Gruissan et créateurs de vin patrimoine. La vigne existe à Gruissan depuis la fin du IIe siècle avant J.-C., lorsque les Romains colonisèrent le massif de la Clape. Plus de 2 000 ans plus tard, 350 hectares de vignes sont travaillés en caves particulières et en cave coopérative. Après ces visiteurs anciens, il en est de nouveaux. Aujourd'hui, l'oenotourisme est un vecteur d'attractivité de premier ordre. Ainsi, pour 45 % de touristes étrangers, le mariage gastronomie et vins est un élément important dans le choix de leur destination de vacances. Pour 29 % d'entre eux, il est même un critère primordial. Alors Gruissan s'est lancée depuis quelques années dans une politique oenotouristique innovante avec Odyssea. «On voulait accompagner le monde viticole sur le mode numérique des marchés», commente le maire Didier Codorniou. Les quatre participants ont chacun élaboré une cuvée de vin rouge haut de gamme. Les millésimes de ces domaines sont estampillés «Gruissan» grâce à un marqueur reconnaissable de la station balnéaire comme le village en circulade pour la cave de Gruissan, l'espace Romain pour l'Île Saint Martin, la Chapelle de Notre Dame des Auzils pour le Château le Bouis et le Salin de Gruissan pour le Domaine Bel Évêque. Toute l'originalité du concept réside dans la présence d'un QR code sur chacune des bouteilles. D'un simple flash avec leurs smartphones, les consommateurs peuvent partout dans le monde découvrir la destination touristique, acheter les vins ou réserver d'un simple clic. Le président de la cave de Gruissan (68 viticulteurs dont 12 professionnels), Jean-Michel Arribaud, s'est dit enchanté. «C'est un plus pour notre développement commercial. L'acheteur va mieux apprécier car il sera mieux renseigné. Il y a aujourd'hui une unité viticole à Gruissan qui va permettre de mieux s'ouvrir à la clientèle».

R.M.

Article exclusif
réservé aux abonnés
Voir l’offre Digital

Votre crédit de bienvenue en cours : 20 articles

LECTURE
CONFORT