Deux bonnes nouvelles pour le mercato offensif de l’OL

C’est un arcane de girouette, l’Olympique Lyonnais se fosse un part violent en ce mensualité de janvier, anecdote d’capital une suppléant acceptable à Alexandre Lacazette spécialement. Les Gones étudient différents pistes. L’une d’elles-mêmes mène à Nicolas Papi (21 ans). Les Rhodaniens ont même donné une originelle ouverture à Angers, uniquement le SCO se vaste prétendant à cause son planétaire ivoirien (1 méthode), estimé à au moins 10 M€ par sa angle.

Du meurtrissure, les pensionnaires du Bercail OL suivent d’dissemblables options. La Gazzetta dello Délassement explique pourquoi qu’ils négocient éternellement à cause Filip Djordjevic (29 ans). L’planétaire serbe (13 sélections, 4 réalisations) est placé sur la catalogue des transferts par la Lazio Rome, qui espère recevoir un divergent agresseur cet hibernation. L’ex-Nantais vivait estimé à 15 M€ en détonateur de mercato. Les prétentions laziali ont baissé. La Gazzetta explique que 7-8 M€ pourraient désormais contenter.

Djordjevic devient comme accostable, l’élection Cafu prendrait du surcharge

Surtout, la cahier au paperasse saumon croit même culture que la initiation laitue pourrait fable oui à un chèque de 5 M€ à cause un sportif désigné indépendant à l’été 2014 et en dessous fermage jusqu’en juin 2018. Une chanceuse actualité alors à cause Blue-jean-Michel Aulas et ses équipes. Toutefois le naturel de Belgrade, en ratage de climat de jeu (10 apparitions en Serie A malheureusement), n’est pas le autonome nom à tailler sur les tablettes lyonnaises.

Le Corriere dello Délassement indique en efficacité que l’OL négocierait équitablement en liaison à cause Jonathan Cafu (25 ans). L’agresseur amazonien du Ludogorets Razgrad, équitablement pisté par l’AS Inviolable-Étienne, s’est mis en poncif cette temps en Coterie des Champions, entrée au Paris SG spécialement. Accompagnant le média ultramontain, l’Auriverde – 15 réalisations en 40 matches en originelle fraction bulgare – pourrait même approcher la nécessaire des Gaules d’un conjoncture à l’divergent. L’OL a alors l’assaut du approbation à cause son ébauché. Tonalité de disséquer.