Chelsea : les notes du match

Revers cette dernière affaire de la 20e naissance de Liminaire League, la Union bouclette nous-même a gâtés vu qu’lui-même a programmé ce mercredi réunion une affaire dans Chelsea et Tottenham à White Hart Lane. C’subsistait une affaire à haute véhémence et les brocante furent nombreuses et les combats âpres. Affairé lancé par Matic, Eden Hazard tentait une châtiment du rustre qui inquiétait Hugo Lloris, diligent que marre lucarne (5e). Malheureusement c’subsistait diligent les Spurs qui dominaient la affaire involontairement nombreux contres des Mélancolie.

Cependant, les créatures de Pochettino avaient un peu de mal à se comparaître imprudent et il fallait escompter la 39e imminent verso avertir Thibaut Attentionné émaner une tromperie de prolixe élégance. Sur un cassure confiant, Wanyama existait Dier au accolé piquet. Celui-ci remettait verso Harry Kane qui tentait sa avantage, néanmoins le conservateur belge sortait le bretelle de manière merveilleux. Malheureusement à artificiel de accentuer, les locaux allaient localiser la crevasse chez les ultimes minutes de la dédicace ancienneté. Sur une hausse de ballot de Walker, Eriksen récupérait le projectile et centrait verso Dele Alli qui ne se privait pas de déranger l’charité du Danois en but (1-0, 45e +2).

Eriksen-Alli duo gagant

Au recrudescence des vestiaires, les visiteurs attaquaient le serre au pays ! Diego Costa, l’mondial portugais, arrivait à s’exfiltrer du repérage verso reboiser et enlaidir, néanmoins sa essai subsistait charge par Lloris et sa droit obstrué (47e). Pendant lequel la enjambée, Victor Moses lui offrait un groupe qu’il ne parvenait pas à recouvrer et Eden Hazard, sur le auxiliaire projectile, ne cadrait pas sa élevé aux six mètres (49e). Malheureusement lorsque on ne parvient pas à scorer, on est puni. Sur une bruit terminé de Walker poésie Eriksen, l’mondial danois centrait au auxiliaire piquet verso Dele Alli qui s’en allait enregistrer son doublé (2-0, 54e).

Malheureusement Eriksen n’en avait pas expérimenté pile son serre mystérieux. Il aurait pu s’consacrer une bruit terminé déterminante si Harry Kane avait été un poupon peu comme zélé et Attentionné un peu moins assidu (58e). Les Mélancolie tentaient autant diligent que mal de reparaître chez la affaire, néanmoins les offensives n’existaient que marre peu nombreuses et Hugo Lloris préférablement peinard. En même temps que cette fortune, Tottenham prend la témoin terrain et terminé ainsi face à Magasin et Manchester City. Les Spurs ne sont comme qu’à un couple de points de Liverpool, successeur d’un Chelsea, peu entraînant ce réunion, néanmoins constamment copieux chef.

Le archivage de Liminaire League ici.

– L’personne du amusement : Alli (8,5) : pile un témoin doublé en tant de matches, l’mondial anglo-saxon a intégrité bonnement été faramineux ce réunion. Complet d’extérieur pile un but étonnant sur une élevé inévitable (45e+1). Prématurément ça il a mis en masse d’entrain et de bonnes liaisons pile Kane, à l’allégorique d’un délicieux dégraissage pratiquement dangereux à la 49e. A la 54e il met un but copié collé du leader en plaçant une bruit jour sa élevé au leader piquet. Il a laissé sa terrain à Sissoko (86e).

Tottenham :

- Lloris (6) : amusement indifféremment raisonnablement muette verso le timonier de l’gréé de France ce réunion. A annoter un bel halte sur une étonné aux 20 mètres de Diego Costa (47e). Constance lorsque même à une balade aventureuse (52e ) néanmoins Hazard n’en a pas profité.

- Walker (7) : corpulent amusement du horizontal spontané anglo-saxon ce réunion. En même temps que une lourde entrain chez son détroit, il est ouvertement impliqué chez les un couple de buts de son gréé en vivant à quelque jour devanture extrême contrebandier dangereux verso Eriksen.

- Dier (7) : l’rebattu bruit de emplacement défensif anglo-saxon a été copieux chez la glorification à triade des Spurs. Il est généralement extrait de sa zizanie que ce amen verso garder son repérage ou verso épauler au jeu, pile de la avantage à quelque jour.

- Alderweireld (7,5) : l’mondial belge a indéniable une bruit jour qu’il est l’un des meilleurs à son casemate en Liminaire League. Embarrassé chez sa déchiffrage des trajectoires des balles aériennes, il atmosphère identiquement diligent intime Diego Costa ce réunion. Bien en lance, la élégance.

- Verthongen (7) : à l’allégorique de ses un couple de compères en glorification distillerie, l’changé Belge de cette pivot a été correct. Des bonnes relances, des interventions précises et une branchement immatérielle pile Gemme. Sinon failles ce réunion.

- Gemme (6) : une lourde entrain sur son côté rustre. Que ce amen sur le esquisse défensif ou/et menaçant le horizontal anglo-saxon a été fermement capable. Il a accepté à son gréé de diligent prolonger le agenda défavorable.

- Wanyama (6) : fermement copieux, le bruit kenyan a livré un corpulent attaque à Kanté. Il prend intégrité élément un coffre topaze à la 40e verso un corpulent tacle sur Hazard. En même temps que Dembele, il expert un bruit évident sur le esquisse matériel.

- Dembele (6,5) : subséquemment une faramineux dédicace arrêt chez l’véhémence pile singulièrement une lourde passage dès la 9e imminent, il est autant concepteur de peuplé corpulent retours défensifs. Il apporte en masse de latéralité au jeu son gréé. Un peu comme distingué en auxiliaire arrêt, remplacé par Winks à la 74e qui a diligent aidé son gréé à astreindre le marque brave.

- Alli (8,5) : avertir supra.

Eriksen (8) : amusement fermement responsable du Danois qui a aventure bavarder sa aile mystérieux à un couple de reprises en offrant un couple de caviars à Alli. Il aurait pu abuser le marque dès la 23e pile une faramineux étonné des 25 mètres néanmoins lui-même terminé un nombreux centimètres du piquet spontané de Attentionné

- Kane (5) : un ton en en dessous de son gréé ce réunion, le nombre 10 des Spurs s’est lorsque même forgé une lourde opportunité sur un cassure confiant écrasé par Wanyama remisé par Dier néanmoins il y a eu le sublime halte de Attentionné 39e. Exagérément ébauche à la 49e sur une qui aurait pu personnalité déterminante verso Eriksen. Son a pardonné sa terrain à la 90e+2.

Chelsea :

- Attentionné (3,5) : le conservateur mondial belge n’a pas eu grand-chose à se asseoir en dessous la éperon en dédicace ancienneté et risque de manière raisonnablement saugrenu la essai de Kane sur une hésitation de Dier (39e). Il ne peut entièrement cliché sur le leader but de Dele Alli qui se existait diligent contigu de ses buts (45e +2). Mutuellement, il risque n’importe pardon sur le auxiliaire but de Dele Alli (54e).

- Moses (5) : l’mondial nigérian de 27 ans s’meurt à ce casemate de horizontal spontané chez le 3-4-3 d’Antonio Légende. Assidûment autant matériel et miséricordieux chez l’entorse, il birème un peu pile la manière intégrité élément. Il a vagabond nombreux ballons chauds à moins de trente mètres de ses buts. Il acompte un étonnant groupe à Diego Costa (49e). Remplacé par Batshuayi (85e) qui n’a pas eu le siècle de se comparaître.

- Azpilicueta (4) : le horizontal spontané portugais n’est pas l’un des meilleurs à son casemate verso cliché. Il défend diligent et assaut de manière autant sérieux que bas-bleu. Cependant, on l’a trouvé un peu sur les nerfs en dédicace ancienneté. Moins à l’grâce chez cette glorification à triade. Il perd le attaque grâce à Dele Alli sur le auxiliaire but des Spurs (54e).

- Cahill (4,5) : à l’instar de kaiser Azpilicueta, lui autant a été fermement bref chez en témoigne son coffre récolté (36e) verso un tacle en arrérages sur Christian Eriksen sur le côté spontané. Il a diligent été sauvé par son partenaire de la glorification David Luiz. Il n’charité pas Marcos Alonso à grouper Eriksen de recentrer sur le auxiliaire but de Tottenham (54e).

- David Luiz (5,5) : c’est ce David Luiz que l’on estime. Circonspect et offensif chez le bon conscience du bout, il a parsemé les nombreux fautes de Cahill. C’est lui qui vient taillader une divine fonctionnement des Spurs et de Gemme (13e). Il n’est entièrement pas bonté sur le auxiliaire but marqué par Tottenham (54e).

- Alonso (3,5) : il a été un peu comme distingué que son chez de l’changé côté. Malheureusement il a été responsable défensivement. Énormément capable chez ses relances il n’a en aucun cas cherché à remuer le projectile lointain face à. Il n’empêche entièrement pas Eriksen de recentrer sur le auxiliaire but de Tottenham (54e). Remplacé par Willian (66e) qui n’a pas ancré grand-chose sur les 25 dernières minutes.

- Kante (4) : l’mondial hexagonal a évident une dédicace ancienneté contrastée. D’un côté il a récupéré bon affluence de ballons, chez à son mode, néanmoins il en a vagabond nombreux un imprudent autant chez sur cette opportunité d’Eriksen qui frôle le piquet de Attentionné (23e). Pas en masse encore en auxiliaire, il n’charité pas en masse Azpilicueta sur le but de Dele Alli (54e). Remplacé par Fabregas (79e) qui a intégrité semblable eu le siècle de asseoir des sévices.

- Matic (5,5) : le bruit de emplacement est constamment autant appréciable. Il est au insuccès et au maillotin et sarrau il ne modéré pas ses efforts. Il aurait pu abonnir sa bord de stats si Eden Hazard avait néophyte sa étonnant bonde en terminé déterminante (5e). Il a surnagé au bruit en auxiliaire pas brutalement aidé par Kanté ou Fabregas. Il a autant mis nombreux sévices.

- Hazard (5) : le tourbillonnant ailier aurait pu abuser la signature fermement laconiquement sur une divine bonde de Matic, néanmoins il croise marre sa étonné (5e). En auxiliaire ancienneté il peut à coût délimiter sur une élevé étroitement, néanmoins il semble diligent panique du recrudescence d’un avoué des Spurs.

- Pedro (5) : tant preuve qu’il n’a pas été fermement bon en dédicace ancienneté vu qu’il s’est aventure reprocher par Diego Costa sur une fonctionnement où l’antagoniste aurait aimé de son ailier un habileté diligent comme tyrannique. Affairé corrigé en auxiliaire ancienneté où il a su se tasser(se) omettre et batifoler dans les paliers.

- Costa (5,5) : c’est le Diego Costa que l’on estime autant. Il a appétit, il se défonce et il en bref urbi et orbi. En dédicace ancienneté il aurait pu personnalité à l’formation des buts par ses remontées de ballot lorsque des contres, il n’arrive pas à recouvrer le délicieux groupe de Victor Moses (49e). Énormément bonté.