Apple rend les cartes de visites obsolètes

Apple continue à travailler sur de nouvelles innovations destinées à l’Apple Watch (et in fine à l’Apple Watch 2, qui devrait voir le jour courant 2016). Au vu de brevets récemment déposés, il semblerait que la firme de Cupertino ait pour ambition de faire de sa montre un outil indispensable d’échange des coordonnées.

Et cela semble particulièrement intéressant : deux porteurs d’une Apple Watch se serrant la main, faisant un ‘High Five’, ou s’inclinant l’un face à l’autre pour se saluer (comme c’est la coutume dans plusieurs pays asiatiques) pourront partager avec l’autre leurs informations respectives (nom, vCard professionnelle, vCard personnelle…). Voici le schéma correspondant:

L’idée est donc qu’il y ait échange de données entre les deux appareils (à distance, évidemment), et que chacun stocke les données en provenance de l’autre. Charge ensuite à chaque propriétaire de valider ou non l’accès à ses informations par l’autre utilisateur. Cela est exprimé par le schéma suivant, lui aussi déposé sur le brevet:

Il est également très intéressant de constater que les données échangées dépendent de différents paramètres, dont l’occurence de la rencontre entre les deux utilisateurs : les échanges ne seront pas les mêmes s’ils se rencontrent pour la première fois, ou s’ils sont déjà des connaissances. Autre paramètre : la localisation (au bureau ou en dehors), et la distance entre les deux interlocuteurs. Cela détermine ainsi si les montres doivent échanger les coordonnées et références professionnelles, ou se concentrer sur des données plus personnelles (juste le nom, profil Facebook…). Cela est explicité par le schéma ci-après:

C’est donc un ensemble de paramètres qui, recoupés entre eux, détermineront quelles informations il est pertinent d’envoyer à la personne en face de soi. Ingénieux, non ?

Source